Comment analyser rapidement les sentiments dans un texte ? Rien de plus simple avec Sphinx Quali !

L’analyse des sentiments regroupe un ensemble de techniques qui permettent d’identifier la tonalité d’un texte constitué de réponses à une question ouverte dans une enquête, de commentaires collectés depuis un blog ou des réseaux sociaux, de contenus d’entretiens… Elle se base sur l’étude de l’orientation des mots du texte (positive ou négative) et de la façon dont ceux-ci sont organisés (notamment la gestion de la négation).

Sphinx Quali propose une analyse synthétique qui donne l’orientation globale du texte et souligne les mots clés et les verbatims spécifiques à chaque orientation.

La figure suivante montre un extrait de l’analyse des sentiments effectuée sur un corpus d’évaluation d’établissements hôteliers vénitiens (données collectées depuis le site TripAdvisor). Il devient très facile d’identifier l’objet des opinions positives (petit déjeuner par exemple) et celui des opinions exprimées sur un ton négatif (chambre et lit entre autres).

Figure 1 : analyse des sentiments effectuée avec Sphinx iQ

L’accès à cette analyse se fait depuis le panneau d’accueil, stade « Analyse textuelle et sémantique », option « Synthèse » puis « Orientation des sentiments » (voir figure ci-dessous).

Figure 2 : Chemin d’accès à l’analyse sémantique sur Sphinx iQ

L’analyse des sentiments s’effectue sur la base d’un découpage du texte en unités significatives et d’une évaluation de la tonalité de chaque unité par un moteur sémantique intégré au logiciel (voir figure 3). Chaque unité est évaluée sur une échelle de 7 niveaux allant du très positif au très négatif. Une observation est jugée positive si elle contient plus d’unités positivement que négativement orientées. La synthèse de toutes les observations confère sa tonalité générale à un texte.

Figure 3 : Extrait de la base de données d’évaluation de la tonalité du texte

L’utilisateur peut consulter la base de données relative à l’analyse des sentiments et la modifier si besoin (atténuer le niveau d’évaluation d’une unité par exemple). Pour y accéder, choisir l’onglet « Données » et l’option « Analyse des sentiments » comme le montre la figure ci-dessous.

Figure 4 : Chemin d’accès à la base de données de l’analyse sémantique

La variable générée par le logiciel suite à cette analyse des sentiments permet d’aller loin dans l’exploration des résultats de l’étude, grâce notamment aux croisements avec d’autres variables. Sur la carte suivante, il est par exemple aisé de constater que les opinions négatives sont liées à la proximité de la gare, au prix, à l’état des lits, des salles de bains, du restaurant et de la réception. Les opinions positives sont, quant à elles, en relation avec la qualité du service et du petit déjeuner, ainsi qu’avec la situation géographique de l’hôtel (place, vaporetto).

Figure 5 : Carte factorielle pour qualifier les opinions positives et négatives

 

>>> Plus d'informations sur www.lesphinx.eu

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>