Projets d'études

30 juillet 2019

Blog

#Data visualisation

#Dashboard

#Analyse

#Communication

#Résultats

Data visualisation, dashboard sont des termes de plus en plus employés lorsque l’on parle d’analyse et de communication des résultats. Mais quel sens les professionnels des études mettent-ils vraiment derrière ces termes ? Quels sont leurs perceptions et leurs attentes vis-à-vis de ces méthodes de restitution des résultats ? Près de 500 professionnels des études ont répondu.

Le Sphinx était présent en Avril 2019 au Printemps des Etudes à Paris. Le rendez-vous regroupe au Palais Brongniart les principaux acteurs des études marketing, média et d’opinion pour échanger sur les tendances actuelles et les enjeux de demain. A cette occasion, Boris Moscarola, directeur associé a présenté les résultats d’une étude inédite réalisée par Sphinx, sur le thème de la data visualisation et plus largement sur la question des nouveaux enjeux liés à l’analyse et à la communication des résultats d’études.

Méthodologie

Une enquête en ligne a été diffusée auprès de plusieurs milliers de destinataires du monde des études, quelques semaines avant le salon professionnel. Près de 500 réponses de professionnels des études ont été collectées.

L’échantillon compte majoritairement des annonceurs et des instituts d’études. Les ¾ sont des collaborateurs séniors et leur expertise déclarée en matière d’études est principalement de niveau intermédiaire (38%) ou avancée (35%).

Le questionnaire comprend tout d’abord un mur d’images en ligne pour exprimer le mieux les enjeux liés à l’analyse et la communication des résultats d’études. On trouve ensuite des questions visant à définir les notions de dashboard et data visualisation, à évaluer leur intérêt et leur niveau de maîtrise du point de vue des répondants. Enfin, une série d’échelles de Likert mesure les apports et promesses de ces instruments dans la communication des résultats d’études.

Principaux résultats

#1 – Dashboard et data visualisation : éclairer des phénomènes complexes à observer

L’image la plus choisie pour illustrer la communication des résultats représente une grande paire de lunettes qui clarifie la photographie floue d’une foule. Il s’agit donc d’évoquer la nécessité d’éclairer des phénomènes complexes à observer. Les images les moins choisies représentent la séduction.

#2 – Dashboard et data visualisation, des méthodes différentes mais complémentaires

Les définitions fournies par les répondants permettent de différencier les deux concepts. Pour eux, le dashboard fournit des tableaux et des indicateurs de suivi et de pilotage. La data visualisation est une représentation visuelle et graphique des données et des résultats.

#3 – La data visualisation plus connue et maîtrisée

Les instruments de représentation des résultats d’étude sont connus par les 2/3 de l’échantillon mais maîtrisés seulement par une petite moitié de celui-ci. La data visualisation est un peu plus connue et utilisée que les dashboards. Elle enregistre aussi un score d’intérêt un peu supérieur (8,5 sur 10 contre 7,9).

#4 – Des instruments lisibles pour transmettre et dynamiser
Pour les professionnels des études que nous avons interrogés, les principaux apports de ces techniques sont la communication, la lisibilité, la transmission et le fait de « donner de la vie ». En ce qui concerne l’intérêt de ces méthodes, la data visualisation est évaluée de façon légèrement meilleure que les dashboards. Comme on le voit dans le graphique en barres ci-dessous, les apports les plus secondaires de ces instruments sont l’innovation et l’analyse. Ce résultat est surprenant car la puissance et la flexibilité d’analyse de la data visualisation sont désormais avérées.

Accéder à tous les résultats de l’étude en cliquant-ici 

Notre étude confirme l’intérêt majeur des praticiens des études autour des questions de représentation des résultats. Les attentes sont fortes, notamment sur les promesses de la data visualisation. La connaissance et la maîtrise de ces instruments restent toutefois assez superficielles, ce qui invite les fournisseurs de solutions à faire preuve d’une grande pédagogie.

Haut de la page